Le système d'exploitation de Huawei «HongMeng OS» est une marque déposée dans plusieurs pays

Le «système d’exploitation» pourrait prendre en charge diverses plates-formes, notamment les ordinateurs portables, les smartphones, les tablettes, les smartwatche etc...

Le système d'exploitation de Huawei «HongMeng OS» est une marque déposée dans plusieurs pays
Huawei P30 Pro

Ce n’est plus un scoop que le géant chinois Huawei développe son propre système d'exploitation qui s’appellerait «HongMeng OS» en Chine et «Ark OS» ou «Huawei Ark» dans d’autres parties du monde. Nous savons déjà que la société a déposé une demande de marque de commerce pour ce système d'exploitation auprès de l'organisme de propriété intellectuelle en Chine et en Europe. Le mois dernier, Huawei avait enregistré la marque HongMeng auprès de l’Office des marques de la propriété intellectuelle de la Chine. La marque a été approuvée le 14 mai 2019. Et selon certaines rumeurs, la firme chinoise a également enregistré trois noms tels que « Huawei Ark OS », « Huawei Ark » et « Ark OS » auprès de l'EUIPO (Office de la propriété intellectuelle de l’Union européenne).

En d'autres termes, il a également été signalé que Huawei avait soumis la demande de marque “HongMeng” dans les organisations de propriété intellectuelle de nombreux pays du monde. Parmi les pays répertoriés figurent le Canada, le Mexique, l'Espagne, la Corée du Sud, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, la Turquie, les Philippines et certains autres pays européens. Les marques de commerce des noms associés de Huawei déposées dans les pays et régions sus-cités ont été classées dans une série de sous-catégories, y compris le «système d'exploitation», similaire aux demandes de marque de commerce déposée en Chine.

Huawei HongMeng OS

Ce qui signifie que les informations d’enregistrement montrent que le «système d’exploitation» de Huawei prend en charge diverses plates-formes, notamment les ordinateurs portables, les smartphones, les tablettes, les smartwatche, les appareils portables et l’IoT. Il est important de noter que Google est entrain d'essayé de convaincre le gouvernement américain de ne pas empêcher Huawei d’utiliser le système d'exploitation Android.