Coup dur pour Huawei, la société n'a plus le droit d'installer les applications de Facebook sur ses appareils

Cela inclus les applications WhatsApp, Instagram et Facebook.

Coup dur pour Huawei, la société n'a plus le droit d'installer les applications de Facebook sur ses appareils
Huawei
Redmagic WW
Redmagic WW
Redmagic WW

Depuis l'introduction de Huawei dans la liste des entités américaine, le géant chinois passe par des périodes très difficiles. Et même si la firme chinoise reste le deuxième fabricant mondial de smartphones dans le monde, il a encore beaucoup de bataille à mener. Étant donné que le géant chinois a été déclaré persona non grata par les États-Unis à la suite d'allégations et de crainte que son équipement puisse être utilisé pour espionner d'autres pays et sociétés, Huawei est interdit de faire des affaires avec toutes les entreprises américaines, notamment Google, Facebook, Microsoft, Qualcomm et même le Britannique ARM.

Alors que Google et quelques autres entreprises américaines du secteur de la technologie ont depuis rompu leurs relations avec Huawei, Facebook vient de se conformer à l'ordre américain, car celui-ci aurait mis au point un moyen astucieux de gérer l'interdiction. Facebook ne permettra pas à Huawei de préinstaller ses applications sur les smartphones, explique Reuters. Cela signifie essentiellement que vous ne verrez aucune des applications appartenant à Facebook, comme WhatsApp, Instagram et l'application principale de Facebook, elle-même préinstaller sur tout nouveau téléphone Huawei sortie de la boîte, mais que les applications concernées continuent à recevoir des mises à jour.

facebook

L'interdiction d'utiliser de Facebook réduit les perspectives de vente de Huawei Technologies Co Ltd et pourrait signifier un autre coup dur pour le rêve de l'entreprise de devenir le premier fabricant de téléphones d’ici 2020.  Toutefois, contrairement au retrait des services de Google, l'interdiction de Facebook pourrait ne pas être aussi dévastatrice pour Huawei.