Huawei prévoit d'annuler l'interdiction du commerce en déposant une requête contre le gouvernement américain pour loi "inconstitutionnelle".

Huawei participera à une audition sur la motion d'annulation de son interdiction, qui est prévue pour le 19 septembre prochain.

Huawei prévoit d'annuler l'interdiction du commerce en déposant une requête contre le gouvernement américain pour loi
Huawei Logo

La guerre fait rage alors que Huawei frappe le gouvernement américain pour l'inclusion de la société chinoise dans une liste noire d'interdiction de commerce, ce qui a fait perdre à Huawei des partenariats avec des noms important comme Google, Intel, Qualcomm, Microsoft et le Britannique ARM.

Song Liuping, directeur juridique de Huawei, a déclaré aujourd'hui lors d'une conférence de presse que les accusations du gouvernement américain concernant la menace à la sécurité du pays par l'entreprise sont sans fondement, et Huawei cherchera à engager des poursuites contre le gouvernement pour contester la "constitutionnalité de la loi américaine".

Selon un rapport, les hésitations de Huawei à l'égard de la loi concernaient en particulier l'article 889 de la NDAA 2019, une loi qui "interdit sur certains services ou équipements de télécommunications et de vidéosurveillance"; et selon Huawei, cela distingue la marque sans un procès en règle.

Song Liuping, directeur juridique de Huawei

Song a également déclaré que les politiciens américains "utilisent la force d'une nation entière pour s'en prendre à une seule société privée" pendant la conférence de presse tout en avertissant qu'ils ne sont peut-être pas la seule entité à affronter la colère du gouvernement Trump, mais d'autres industries, entreprises et même consommateurs pourraient un jour être affectés par des lois inconstitutionnelles de ce genre.

Dans ce que Huawei appelle une "victoire à la Pyrrhus", l'entreprise participera à une audition sur la motion d'annulation de son interdiction, qui est prévue pour le 19 septembre prochain.