Sony et Microsoft s'associent pour des solutions de jeux et de divertissements dans le cloud

L'ennemi de mon ennemi est mon ami.

Sony et Microsoft s'associent pour des solutions de jeux et de divertissements dans le cloud
Kenichiro Yoshida (PDG de Sony) et Satya Nadella (PDG de Microsoft)

Microsoft et Sony annoncent aujourd'hui un partenariat inhabituel, permettant aux deux concurrents de s'associer sur des services de jeu dans le cloud. "Les deux sociétés exploreront le développement conjoint de futures solutions cloud dans Microsoft Azure afin de prendre en charge leurs services de jeu et de diffusion de contenu en continu respectif", a déclaré Microsoft dans un communiqué. Les services de streaming de jeux et de contenu existants de Sony seront également optimisés par Microsoft Azure à l'avenir.

Cet accord ressemble à une déclaration du type "l'ennemi de mon ennemi est mon ami". En mars dernier, Google a annoncé sa plate-forme de jeu en streaming Stadia, qui promet une large disponibilité de titres sur PC, smartphones, tablettes et téléviseurs avec Chromecast. D'une certaine manière, cette initiative rivalise avec les plates-formes de Microsoft et de Sony.

L’idée de Google Stadia est tellement audacieuse qu’elle semble à première vue irréaliste. En tout état de cause, l’industrie semble voir la plate-forme Stadia comme une extension inévitable des services liés aux jeux dans le cloud. C'est sans doute ce qui a poussé les deux géants à unir leurs forces.

Le communiqué de Microsoft indique qu'avec l'accord, les deux sociétés vont développer des solutions cloud communes basées sur la plate-forme Azure pour permettre à leurs services de streaming respectifs, dont le futur, Project xCloud de Microsoft et le PlayStation Now sur le Web de Sony.

C'est comme si les deux entreprises se préparaient même à faire face à la plate-forme Stadia de Google et à d'autres initiatives similaires, telles que Apple Arcade.

Et ce n’est pas tout, car Sony pourra utiliser l'infrastructure Azure de Microsoft pour améliorer les performances de ses services liés aux jeux en ligne, ainsi que pour exploiter les capacités d'intelligence artificielle de la plate-forme Microsoft Azure afin d'améliorer l'expérience des joueurs en matière d'interfaces et d'autres fonctionnalités dans ses produits grand public.

«Sony a toujours été un chef de file dans les domaines du divertissement et de la technologie, et la collaboration que nous avons annoncée aujourd’hui s’appuie sur cette histoire d’innovation», a déclaré Satya Nadella, PDG de Microsoft. «Notre partenariat apporte la puissance d'Azure et d'Azure AI à Sony pour offrir de nouvelles expériences de jeu et de divertissement à ses clients.»

Source : Microssoft, The Verge