Apple et Qualcomm concluent un accord de redevances et mettent fin à leurs différends

Apple effectuera un paiement non divulgué à Qualcomm.

Apple et Qualcomm concluent un accord de redevances et mettent fin à leurs différends
Qualcomm

Apple et Qualcomm ont décidé de se réconcilier une fois pour toutes en concluant un accord prévoyant l’abandon des poursuites. Les deux géants de la technologie qui se battent depuis un bon bout de temps, mais ils laissent finalement les choses aller avec un léger inconvénient: Apple devra fournir un montant de paiement qui ne sera pas divulgué publiquement à Qualcomm. En d'autres, il y aura un contrat de licence de six ans qui entrera en vigueur le 1er avril 2019 et une option de prolongation de deux ans ainsi que des accords de licence et la fourniture de jeux de puces.

C’est un soulagement de savoir que cette histoire ne s’éternisera pas plus que ça. Et pour être honnête, il a été difficile de suivre le déluge d’accusations échangées entre Apple et Qualcomm depuis deux ans déjà, car tout cela a débuté en 2017.

Les termes ne sont pas tout à fait clairs, mais il me semble que Qualcomm soit sortie très victorieuse en signant l'accord d'Apple. Le fabricant de puces recevra un paiement unique d'Apple en plus des redevances, les montants n'ont pas été divulgués. Les deux sociétés ont signé un contrat de licence directe de six ans pouvant être prolongé de deux ans. Il existe également un accord "pluriannuel" pour la fourniture de processeurs.

Qualcomm estime que cet accord augmentera le bénéfice par action d'environ 2 dollars. Cela signifie une augmentation de 2,4 milliards de dollars du bénéfice au second trimestre, c'est pour cette raison que les actions de la société  sont monté de plus de 20% à la bourse du NASDAQ.

iphone
iPhone XS Max et iPhone X

Avec ce nouvel accord entre les deux sociétés, il est fort possible que les iPhone de 2020 d’Apple soient équipés de modems 5G fabriqués par Qualcomm, alors qu’il dépendait auparavant uniquement de l'autre société américaine Intel.

Antérieurement, Apple et Qualcomm avaient engagé des actions en justice pour violation de brevet et pour un taux de redevance trop élevé. À présent que les deux sociétés sont parvenues à un accord, souhaitons qu’il n’y ait plus de litige entre elles dans un avenir proche.

Source : Apple